Cosmétiques maison, jeu de rôle, métal, cuisine, lecture, culture japonaise, monde des geishas, couture, etc. Et pas de prise de tête si possible ^_^

24 mai 2015

Bento #128 du vendredi 22 mai 2015

Gyoza et boulette okara/seitan + semoule épicée

Posté par HecateLomewen à 12:29 - Bento - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mai 2015

Test de thé(s) #54 : box de mai 2015 de Envouthé : Terrible Jungle

Ce mois-ci avec Envouthé, on voyage !

Envouthé vous propose une promenade dans la jungle.
Chaussez vos chaussures de randonnée, prenez une machette et un chpeau d'aventurier, c'est parti !

La boîte est très originale et jolie, verte façon crocodile.
En carton, aucun crocodile n'a été maltraité, on se rassure ^_^

2015-05-20 12
Dedans le petit livret avec plein de toucans, ça m'a rappelait des biscuits de quand j'étais enfant, mais je ne me souviens plus le nom.
Ca vous dit qq chose à vous ?

2015-05-20 12
Ce mois-ci le sachet d'or est en association avec Tea and Ty, maison chez qui j'ai passé une commande (j'ai fait des photos et je me rends compte que je n'ai toujours pas fait l'article depuis un an O_o).
Tea and Ty (FB) c'est une maison de thé bretonne, à Rennes, qui a lancé sa boutique en ligne grâce au crowfunding (j'y ai participé, c'est comme ça que j'ai commandé mes premiers thés chez Gwenolé).
Tea and Ty c'est aussi cette chouette maison qui propose un oolong tout à fait original que l'a fait découvrir Virginie via un échantillon.

2015-05-20 12

2015-05-20 12

2015-05-20 12

On découvre quoi dans cette jungle alors ?

J'avouerai que ce mois-ci quand j'ai vu "banane", mangue", "fruits exotiques" sur les étiquettes, je me suis décomposée, car c'est vraiment pas mon truc. Pour me faire râler il ne maquait plus que le litchi !

- Amazone d'Envouthé/George Cannon : honeybush à la banane, goyave et noix de coco. Une nouvelle création d'Envouthé en association avec George Cannon, comme il y en a eu ces derniers mois avec Mandala Chaï en mars, En Choeur en février, Ho Ho Ho en décembre 2014 avec la version normale et collector de la box de Noël. Bref une affaire qui marche entre ces 2 acteurs du thé. Alors quand j'ai lu "banane", j'étais très loin d'être emballée... Au final, une infusion très sympa. Je me contenterai du sachet, mais je n'aurais pas à le donner tout de même. C'est doux, sucré, parfumé, j'ai bien aimé que la goyave ne soit pas écrasée par la banane et la coco, c'est un mélange équilibré.

- Trésor de "La Buse" de Tea & Ty : thé vert de Chine et noir d'Inde à la mangue et vanille. Alors là, à la mangue, j'ai fait la tête en voyant le thé, parce que la mangue c'est ennemi n°1 dans le thé (n°2 : litchi, n°3 : rose). Et j'ai pris sur moi, au moins de le goûter, car quand même c'est Tea & Ty donc ça vaut au moins le coup de tester. Alors le thé est bon, il est écoeurant pour moi, et ça c'est entièrement personnel ; dans l'absolu si vous appréciez la mangue, vous aimerez ce thé je pense.

- Se Zhong supérieur de l'Empire des Thés : Oolong oxydé à 50%. Là forcément, on me prend par les sentiments. Il change des oolong peu oxydés qu'on nous propose souvent. Il est vraiment sympa avec ses notes minérales et grillées. Bref il m'a bien plu !

- Janat original de Janat Tea : thé noir du Sri Lanka à la poire et à la pêche. Un thé corsé avec de la pêche et de la poire bien équilibrées. Ce sont des fruits que j'aime retrouver en thé, donc forcément ce thé m'a plu puisqu'il est qualitatif ^_^ L'histoire du créateur attendu par ses 2 chats m'a beaucoup plu en bonne "mémère à chats" que je suis.

- Safari de Tnature : un mélange de rooibos et de maté aux baies de goji, papaye et mangue. Bon j'ai du mal avec les mélanges rooibos et maté, vous allez voir c'est un peu psychorigide. Le rroibos est sans théine et peut donc être consommé le soir. Le maté est stimulant. Donc mettre deux plantes comme ça, je trouve cela domage, car le matin je n'ai vraiment pas envie de boire une "infusion" mêm soi-disant stimulante avec du maté. Le soir, il faut éviter les boissons stimulantes (surtout qd on reste sensible à la théine comme moi). OK c'est débile comme raisonnement, mais j'avais prévenu LOL. Pour le mélange en lui-même, il est sympa, le maté ne rend pas la boisson amer, ce qui est bien. Pour ceux qui veulent changer du thé au petit déjeûner ou qui ne caignent pas les boissons "stimulantes" le soir.

- Fleur de la jungle du Comptoir Français du thé : thé noir du Sri Lanka et fleurs exotiques. Niveau goût tout est dans la description, après on n'aime ou on n'aime pas, mais le goût en lui-même est réussi. Pour moi ce sera ponctuellement car je me lasse vite de ce type de saveur. Mais c'est réussi. En thé glacé, je pense qu'il peut être intéressant.

Les goodies :

- une cuillère en corne. Alors quand j'ai vu cela, mon coeur de défenseuse du droit des animaux s'est serré. Et j'ai pris le carnet pour lire et comprendre avant de crier au scandale. Cette corne est récupérée sur des animaux décédant de vieillesse (vaches sacrées et buffles de rivière, en Inde). Donc pas d'élevage et d'abattage exprès pour cela, on valorise l'animal de A à Z de sa naisance à son décès et on ne gâche rien. Ce n'est pas le type d'objet que j'achèterai, mais au vu de la provenance je suis rassurée.

- la recette du mois : brochettes de fruits et crème sauvage au honeybush Amazone.

Mon avis sur cette box ?
Une jolie box, parfaite pour les palais aimant les fruits, a fortiori les fruits exotiques. Une fois encore, on a de la qualité, rien à dire. Le concept est original, on sent que l'équipe a cherché à sortir des sentiers battus. Personnellement qu'on ne fasse pas une énième box "fête des mères", ça m'a soulagé !
Pour ma part, elle ne sera pas mon coup de coeur de l'annuel niveau gustatif, mais c'est entièrement personnel, ce sont mes goûts, les vôtres peuvent être totalement différents. Je me répète, le concept par contre est intéressant. Au final les thés m'ont moins déplu que ce que je pensais, je boirai tout à mon rythme, je n'aurais pas à donné certains thés comme il m'est déjà arrivé pour des thés avec du litchi par exemple.

 

Posté par HecateLomewen à 00:11 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mai 2015

Test de thé(s) #53 : un échange avec Estelle de Volutes-Tea !

 

 La #TeamTeaAddicts a encore frappé !

J'ai récemment découvert le site/blog de Volutes-Tea, et à force de commenter dessus et de papoter avec Estelle sur Twitter, on a eu envie de faire un échange de thé ^_^

Voici ce qu'elle m'a envoyé (à ma demande) :

Volutes Tea (2)

 

Volutes Tea (1)

- Fukuwarai : sencha au matcha avec poivre rose et haricots blanc. Le sencha est sympa, bon sans être exceptionnel, mais a-t-il le mérite dans un mélange d'avoir un goût "japonisant" (entendre des notes végétales et marines présentes) contrairement aux sencha de Chine utilisés très souvent pour les thés verts parfumés. Je n'ai malheureusement pas trouvé d'informations au sujet de son origine car il n'est pas référencé sur le site de Lupicia (discontinué ?). Pour le reste, le poivre rose se sent un peu en fin de gorgée, assez discret, le haricot blanc, je cherche encore, à moins qu'il ne participe qu'à la "rondeur" de ce thé ? Mélange original quoi qu'il en soit. Je suis toujours curieuse de voir des nouveautés sur les thés verts japonais tout en ne dénaturant pas la base du thé, pari réussi ici.
- Été en provence : thé noir aromatisé à la figue, miel, lavande et fraise. J'ai bien discerné la figue et le miel. Mélange sympa pour les amateurs de miel je trouve.

Volutes Tea (3)

- Uluru : thé noir parfumé myrte citronnée et miel : rafraîchisssant grâce à la pyrte citronnée, le miel est présent sans être écoeurant. Une super surprise venue de Melbourne !
-
Rooibos Velouté d’Automne : rooibos parfumé citrouille, châtaigne et patate douce : j'ai bien senti la patate douce et la châtaigne. Sympa, mais il manquait de corps, c'est souvent le désavantage des mélanges sur rooibos, moins "consistant" que le thé.
-
Cerise Vert : thé vert aromatisé à la cerise japonaise : belle surprise ! La cerise n'est pas chimique. Elle fait même penser à la griotte. Bref un thé que je pourrai être tentée de prendre e jour où je remonte à Paris et que je croise Lupicia.
-
Formosa de Lupicia : Oolong nature fermenté entre 10 et 20%. Premier thé nature que je goûte de cette maison. Il est sympa, sans être extraordinaire, mais il est correct, frais, fleuri.

 

Volutes Tea (4)

- Châtaigne : thé vert du Japon parfum châtaigne. Tout est dans la description. J'ai trouvé la châtaigne toute seule tristoune, je l'ai préférée avec de la patate douce dans Velouté d'Automne, ça "réchauffe" davantage le tout. Mais pour les fan de la châtaigne, sachez qu'il est agréable et la châtaigne présente.
- Muscat : thé noir aromatisé au raisin. Raisin bien présent, mais peut-être trop fort ou trop "chimique" à mon goût. Il est pas mauvais, mais il ne m'a pas plu, question de goût personnel je pense.
- Bel Ami : thé noir et grain de café. On sent bien le goût du café, mais c'est pas aggressif. Il me rappelle le Piazza San Marco de ChakaïClub que j'avais adoré.
- Southern Cross : thé noir parfumé fruit de la passion et eucalyptus. Alors je ne suis pas sûre d'avoir vraiment reconnu tous les ingrédients, mais c'est un mélange frais et original, un peu fruité, sans être écoeurant. Une jolie création de Lupicia Melbourne.
Pour ma part, je lui ai envoyé hier (seulement, retard de réception de pochettes papier avec tous ces jours fériés... >_<) :
- Jukro (grand cru de Corée du Sud) (Le Palais des Thés)
- Thé du Tigre (thé fumé)(Chine) (Le Palais des Thé)
- Oaks grade FTGFOP (récolte d'automne) (Darjeeling) (Le Palais des Thés)
- Framboise-chocolat (Lupicia)
- Aiguille de Jade bio (Népal) (issu de théiers japonais)(Jardin des Thés, Grenoble)
- Long Jin impérial (Chine) (Le Palais des Thés)
- Daehsan Nokcha (Corée du Sud) (Theodor)
- thé vert au fruit du dragon (Thé de la Pagode)
- Milky Oolong vert (Chine) (Theodor)
- Dong Ding (Taïwan) (Le Palais des Thés)
Un grand merci à Estelle de m'avoir fait découvrir tous ces thés, dont des créations introuvables en France ^_^
 
 

 

 

 

 

Posté par HecateLomewen à 18:41 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2015

Des victuailles surprises de Grenadine !

Grenadine et son premier goûteur Preums (aka Géraldine et Nicolas) sont venus dans notre Arbre (entendre la maisonnée de Mérope et Sévérus, nos chats, dont le Ménestrel et moi payons le loyer LOL) durant le week-end de Pâques afin de participer à la convention de jeu de rôle que l'association dont nous faisons partie organise chaque année (organisation à laquelle j'ai grandement contribué cette année puisque je suis trésorière du bureau de l'asso).

Et ils ont eu la douce folie (et l'extrême gentillesse) de nous offrir des spécialités de chez eux (de chez Florian carrément !), et même des victuailles bidouillés dans le Chaudron, rien que ça ! ^_^

Pour la confiserie Florian, la Sorcière en parle ici, n'hésitez pas à parcourir son article, un vrai régal pour les yeux !

Grenadine (1)

C'est beau tout ça !

Grenadine (2)

Comme c'était Pâques, chocolat ! A la hauteur de ce que je pensais de chez Florian ^_^
Des oeufs en chocolat avec un coeur fondant au caramel à la fleur de sel : une tuerie sans nom !
Des chocolats à la fleur (violette, rose et jasmin) : des douceurs parfumées délicatement mais les fleurs se sentent sans être écoeurantes. Un mélange bien réussi. Je ne suis pas fan du chocolat au lait d'ordinaire, mais celui au jasmin est une surprise coup de coeur.

Grenadine (3)

Des clémentines confites, pas encore ouvertes. Il faut que je trouve une recette adéquate... Le ménestrel n'aime pas les fruits confits, dommage, parce que j'adore le cake anglais aux fruits confits pour ma part. Mais peut-être en ferais-je tout de même qu'à la clémentine ?

La star discrète de la photo, à gauche des clémentines : un petit pot de praliné-coco maison du Chaudron. Une tuerie, vraiment, ultime. Jamais goûté d'aussi bon en terme de praliné. Et étant adepte du Paris-Brest, je suis une difficile du praliné. Là 10/10, la coco est discrète, mais rend ce praliné totalement addictif, si si je vous jure.
Difficile de refermer le pot pour le faire durer plus longtemps.

Grenadine (4)

Du nougat à la violette, que je n'ose pas ouvrir, il est si joli (et risquerait en plus de ne pas faire un pli !). Mais il faudra bien le goûter rapidement pour qu'il ne se gâte pas.
Des câlissons d'Aix et des olives en chocolat : classique, efficace. J'adore les câlissons de toute façon ! Ceux-là sont très bons.
Des fleurs et plantes cristallisées au sucre : violette, rose et verveine. Idéal paraît-il dans une coupe de champagne. Goûter à la "barbare" (telles que LOL). Verdict : j'adore les feuilles de verveine (les autres sont très sympa aussi), après j'adore la verveine, c'est de la triche de la part de la verveine.

La star de la photo : de la confiture d'oranges amères du Chaudron ! Pas encore testé, car la confiture a du mal à descendre chez nous, j'attends d'avoir liquidé qq pots chez nous. En plus, avec la gelée de fleurs de pissenlit faite récemment, ça a généré un pot de plus dans le réfrigérateur.

Merci à Grenadine et Preums d'être venus à la convention, d'être venus tout court !
Le Ménestrel et moi avons été ravis de faire votre connaissance IRL et on se revoit avec plaisir !

Merci pour ces douceurs surprise ! C'était adorable comme attention.

 

14 mai 2015

La recette du jeudi #11 : gelée de fleurs de pissenlit

Pour faire ce qu'on appelle "le miel des végétaliens", qui est une délicieuse gelée bien parfumée, sirupeuse à souhait, il vous faut :

- 1,2 kg de fleurs de pissenlit soit 700 g environ de fleurs de pissenlit (et c'était très très long de tout "éplucher"...)
- 5,5 L d'eau
- 4 grosses pommes
- 4 oranges
- 5 kg de sucre (dont 1 kg de vergeoise)

Pourquoi de la vergeoise ?
Le hasard complet au final. L'été 2014, alors que j'allais faire ma gelée de framboise-violette, il me manquait du sucre. J'ai commissionné le Ménestrel allait m'en acheter de quoi compléter. Sur conseil de sa maman (car mes beaux-parents étaient venus en vacances par chez nous ^_^), il a pris de la vergeoise. J'ai vu les paquets, un peu dubitative, mais bon, après tout, c'est du sucre !
Et là, ma gelée était drôlement bien prise, moi qui n'aime la confiture qui transperce à travers ta tartine (souvent le défaut des confitures maison...), j'avais trouvé (enfin, on avait trouvé pour moi) le Graal !
OK, point de vergeoise en magasin bio, mais bon, petite entorse...

Pour la recette, j'ai trouvé la base chez Pigut, car c'est une nouveauté pour moi cette recette.

Donc pour les détails, je vous invite à aller faire un tour chez elle, car elle donne aussi une alternative en utilisant de l'agar-agar (ce que je n'ai pas fait).
Pis parce que son blog mérite d'être connu tout plein ! Il est très bien renseigné, fourni, joli. Bref j'aime !

20150420_173616
Une partie des 1,2 kg de fleurs récoltées

20150420_184600Une partie des 700 g pétales...

20150423_095744

Le résultat final !

C'est vrai que cela fait pas mal penser au miel niveau texture, surtout quand on sort le pot de gelée du réfrigérateur.

Des collègues ont trouvé que cela ressemblait au goût au miel justement.

Personnellement, je mettrai moins d'orange la prochaine fois, je trouve qu'elle prend beaucoup le pas sur le reste (mais c'est pas les avis que j'ai eu, c'est seulement mon impression).

PS : ça fait 15 jours que je voulais publier ce billet, mais j'attendais que Grenadine ait reçu son colis avec son pot avant d'éventer la surprise ^_^

Posté par HecateLomewen à 06:06 - Cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 mai 2015

Test de thé #52 : envoi de Lady Tea (Raphaëlle) de Puerh de Chine

Mi-avril Raphaëlle, @LadyTeaBlog du blog Lady Tea, m'a envoyé quelques thés puerh comme ça, juste pour faire plaisir ^_^
Merci à toi Raphaëlle !

Lady Tea (1)

1er thé gusté :

Lady Tea (2)

Un puerh "cuit", puerh shu, "unidose".

Lady Tea (3)

Lady Tea (4)Sans surprise, c'est un thé très foncé comme les Shu Puerh.

Lady Tea (5)

Lady Tea (6)

Lady Tea (7)

Un thé qui goûte le sous-bois, le champignon. Il est un peu âpre.
Je pense qu'il n'est pas trop vieilli, car il a moins de longueur en bouche et les parfums sont moins développés.
C'est un puerh du "quotidien" je dirai, sympa comme la plupart des petits tuocha pour une consommation courante.
Comme il fait pas super beau aujourd'hui, il est bienvenu pour réconforter...

 


 

 

mini puerh chine (2)

 

mini puerh chine (3)
Un deuxième Shu Puerh.
Je l'ai trouvé plus doux, moins âpre. Peut-être parce que j'ai fait davantage fait attention au temps d'infusion au vu du précédent.

 

mini puerh chine (4)

 

mini puerh chine (5)


 

mini puerh chine (6)

mini puerh chine (7)
Le troisième thé est un Sheng Puerh, et des trois ce fut mon préféré.
A l'infusion il dégageait une odeur de riz et m'a fait penser au Nuo Mi Xiang dont Virginie @virginiechou m'avait envoyé un échantillon (lien de Tea & Ty chez qui il est vendu ici, de mon article ).

mini puerh chine (8)

mini puerh chine (10)

mini puerh chine (1)
Si le parfum ressemble un peu au NXiang, le goût en est très différent, car point de goût de riz gluant du tout en bouche, il s'agit bien d'un Sheng Puerh, frais, désaltérant.
Par contre, il faut le laisser infuser à  80°C et que quelques secondes sinon c'est amertume assurée (première infusion de 10 secondes, bien amer O_o).



Je remercie fortement Raphaëlle de m'avoir proposer de m'envoyer ces qq thés Puerh, directement venu d'Asie ^_^
Jolies découvertes !

 

Posté par HecateLomewen à 12:34 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 mai 2015

La recette du jeudi #10 (en retard) : "soleil" feuilleté pour l'apéritif, jambon et emmental

20150503_184257
Dimanche dernier (le 3 mai) nous avons fait une partie de jeu de rôle à la maison avec 2 amis.

Forcément, sauver le Magnamund (#loupsolitaire) ça creuse ^_^
Alors en fin d'après-midi j'ai fait ceci ce soleil, parce que pour une fois, j'avais tout sous la main ! (on avait fait les courses, et la pâte prévue pour une tourte, ben voilà, on a changé le menu).

J'avais repéré la recette chez Croquant Fondant Gourmand depuis qu'elle l'avait publié (ça fait un moment vu que ça fait un an, ça passe vite misère...).
Pour le détail, en images, si vous vous sentez "perdu" dans mes explications, n'hésitez pas à aller voir son article (elle y a fait bien plus de photo que moi).

Alors pour cette tuerie (avis unanime de la tablée dès les premières bouchées), il vous faut (vous pouvez adapté la garniture, j'ai fait avec ce que j'avais) :
- 2 disques de pâte feuilletée pur beurre
- 4 tranches de jambon (ou chorizo, bacon, jambon cru, etc)
- de l'emmental râpé (ou comté, cantal, beaufort, etc)
- herbes de Provence, graines de sésame, ou autre aromates qui vous plaisent (curry, thym, cumin, etc)
- un jaune d’œuf

Préchauffer votre four à 180°C (chaleur tournante) ou 200°C (chaleur statique).
Diluer le jaune d’œuf avec une cuillerée d’eau.
Déposer un disque de pâte feuilleté sur la plaque du four.
Badigeonner la pâte de jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau (en silicone ça évite de perdre des poils, vécu !).
Étaler le jambon en recouvrant toute la pâte.
Saupoudrer généreusement de fromage râpé et poivrer (modérément).
Couvrir avec le second disque de pâte et presser pour la faire adhérer.
Badigeonner de jaune d’œuf.
Poser au centre du disque un emporte pièce ou un verre.
Tracer des rayons avec un couteau bien tranchant (étape la plus périlleuse, la pâte peut avoir envie de s'étirer >_<)
Saupoudrer d’herbes de Provence, de graines de sésame et d'un peu de fromage râpé (parce qu'on est des fous de fromage gratiné à la maison).

20150503_180629

Torsader chaque rayon en inversant le sens à chaque fois, retirer le verre.
Enfourner pour environ 25 minutes jusqu’à ce que la pâte soit gonflée et bien dorée (là c'est pas mal, hein !).
Laisser tiédir avant de déposer sur le plat de service.
Si vous avez préparé le soleil pour l’apéritif à l’avance, le faire réchauffer quelques minutes au four avant de le servir tiède (nous il a pas eu besoin, même le plus dur ce fut d'attendre qu'il refroidisse un peu !).


20150503_184303

Je ne sais pas vous, mais moi j'ai de nouveau un creux et une envie de croustillant...
 Une version tomate séchée/olives/cumin, ça devrait être pas mal aussi...

Posté par HecateLomewen à 18:45 - Cuisine - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 mai 2015

Test de thé #51 : Long Jin impérial du Palais des Thés

Lors d'une commande chez Le Palais des Thés, comme j'ai la carte Théophile et que j'avais pris pour un régiment (on ne change pas une équipe qui gagne), j'ai reçu une petite boîte de 20 g de Long Jing Impérial.

Oui, je suis plutôt Long Jin en ce moment. Du moins, quand le temps est clément.
Donc pas aujourd'hui, là je tourne à du régressif  (cf mon article #TeaTag, question n°1 ou même mon article sur les thés achetés à Edimbourg) English Breakfast de Cuttea avec lait et sucre (pas taper !).
Mais en même temps, ça fait aussi un moment que je voulais vous faire cet article (en mois ça se compte à force les photos qui traînent dans le dossier "articles à faire"...).

Long Jin PdT (2)
J'avais eu l'occasion de goûter leur Long Jing "simple", que j'avais beaucoup aimé, en thé "quotidien" il était parfait. Et il s'accommodait parfaitement d'être glacé. Les thés nature ne sont souvent pas servis glacés, c'est un tort, c'est délicieux !

Long Jin PdT (4)

Long Jin PdT (3)

La description du Palais des Thés sur ce thé :

" Le Long Jing Imperial est un thé vert de Chine de superbe qualité, très délicat et offrant de belles nuances de fruits à coque et arachides.

Avec son bouquet très riche, sa fraîcheur et sa belle longueur en bouche, il ravira les amateurs de cette famille de thé et tous les amoureux du thé vert. Un délice !

Feuille sèche :
Aspect : la feuille est pliée pour imiter la forme d’une feuille de thé, dans la tradition du façonnement du Long Jing

Couleur : vert clair
Parfums : végétal, anisé, réglissé, minéral et fruité

Feuille infusée (infusion) :
Parfums : des notes végétales évoquant les légumes cuits avec des notes minérales et de fruits à coque puis des nuances pyrogénées. Apparaissent ensuite un pic de notes florales très délicates et une nuance marine

Liqueur :
Couleur : jaune doré

Texture en bouche : une attaque douce avec une texture épaisse en bouche. Une astringence apparaît en milieu de bouche et apporte beaucoup de texture au thé.
Saveurs : marquées par une pointe sucrée et une fine acidité
Arômes : l’attaque est végétale et présente des notes de légumes cuits (artichaut, courgette). Se développent ensuite des notes très minérales et des parfums de fruits à coque (châtaigne, noisette fraîche mais aussi arachide grillée). Finale sur les fruits frais, la prune, le raisin et les agrumes.
Profil aromatique et longueur en bouche : les notes de ce thé sont présentes dès l’attaque. L’astringence apporte beaucoup de charpente et de vivacité. Sa persistance est très minérale, métallique, végétale anisée, réglissée. "

Long Jin PdT (1)

Alors je n'ai pas le palais aussi développé que FX Delmas, mais j'ai bien retrouvé les notes végétales, de légumes cuits (artichaut surtout), ainsi que de noisette fraîche.
Pour moi qui aime les thés japonais, il est suffisamment végétal et "umami" pour vraiment me plaire.
Il est un peu plus "fin" et complexe que le Long Jing, normal j'ai envie de dire.

Un thé que je serai tentée d'acheter si je n'avais pas Lu Shan sous la main pour avoir un thé aussi qualitatif.
Je le mettrai au même niveau que le Long Jing n°2 de Lu Shan, tandis que je raprocherai le Long Jing n°3 de Lu Shan au Long Jing "de base" du Palais des Thés. Bien que chacun ait sa personnalité.
Mais si vous êtes familier d'une des deux enseignes et avez déjà goûté un de ces thés, ça vous parlera davantage.

Je ne sais pas vous, mais maintenant j'ai envie de manger des Xiu Mai et des Dim Sum en général...

 

Posté par HecateLomewen à 07:00 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2015

La recette du jeudi #9 (en retard) : pâtes de patate douce aux shitakés frais et tofu fumé

Voici la recette improvisée dimanche dernier pour le midi avec ce qui "traînait" au frigo et une nouvelle acquisition (curiosité dans ma boutique asiatique) :

Pour 3 à 4 personnes à appétit moyen (on a fait 1 repas à deux plus ma gamelle du lendemain midi, des portions comme sur la photo) :

- la moitié d'un paquet de pâtes de patates douces soit 250 g sèches (boutique asiatique, Asia Market à St Alban Leysse, pour les Chambériens) : ce sont des pâtes traditionnellement consommées en Corée
- 200 g de tofu fumé
- une barquette de shitakés frais (j'ai pas pesé, navrée !), à défaut des shitakés séchés réhydratés, mais c'est moins fin
- sauce à l'huître (épicerie asiatique)

20150425_212858

20150425_212906

Suivre le mode d'emploi de cuisson des pâtes, les rincer à l'eau froide à la fin (ce qui est recommandé sur les miennes), les réserver.

Pendant le temps de cuisson, laver rapidement les shitakés (pour ne pas les détremper), les couper en lamelles pas trop fines. Les mettre à revenir dans un wok bien chaud où vous aurez mis de l'huile à chauffer préalablement (sésame pour moi).

Ajouter le tofu coupé, puis les pâtes, bien remuer pour bien mélanger.

Ajouter de la sauce à l'huître selon votre goût.

Server aussitôt, avec avoir saupoudré d'algue nori ou autre condiment qui vous plaira (coriandre fraîche, sésame toasté, etc).

Bon appétit !
Nous, on a bien aimé, à refaire !

Les pâtes de patate douce ressemblent aux pâtes de riz niveau visuel. Niveau goût, elles sont très bonnes, pas fortes, différentes des vermicelles de riz, sans révolutionner. Bref une chouette découverte. Comme elles sont plus épaisses que la plupart des pâtes de riz, je trouve qu'elles sont plus faciles à cuisiner au wok.

Posté par HecateLomewen à 18:08 - Cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 avril 2015

#TeaTag : le Thé et moi via Shermane !

Sur le net s'est lancé un #TeaTag pour les amoureux du thé, que j'ai découvert via Célina de RoseChiffon et Alexandra de Mon blog de thé.

Au final c'est Shermane (Alice) qui me taggue depuis son blog "In food we still trust". Son #TeaTag.

1. Comment a commencé ton amour pour le thé ?

Je n'ai jamais été café (contrairement à mes parents).
J'ai découvert le thé (avec le Orange Jaïpur et le Earl Grey de Lipton, en vrac) via la femme de mon père qui en faisait infuser une cafetière chaque matin (maintenant je crois qu'ils tournent au genre English Breakfast). J'avais 10 ans.
Une fois chez ma mère (j'ai emménagé chez elle à 12 ans, avant je vivais avec mon papa), j'ai bu à l'adolescence du thé en vrac (à partir de mes 15 ans plus ou moins).
Je ne sais pas comment exactement, sans doute en me promenant dans les rues de Chambéry, mais je suis aller à la Brûlerie et j'ai pris deux thés en vrac : thé des deux chinois de Dammann Frères et Fleur de Geisha du Palais des Thés. Ce fut la révélation ! J'avais 18-19 ans.
J'ai eu ma première théière (venant de feu Pier Import, et feu ma théière) à 20 ans offert par ma mère.
Une fois habitant seule (en 2006, soit à 22 ans), là j'ai pu davantage m'adonner à cette boisson que j'aime tant. Là j'ai acheté davantage, en particulier en ligne au Palais des Thés.

 

2. Bien chaud ou glacé ?

Chaud !
Glacé, uniquement s'il fait super chaud. Et toujours fait maison.

 

3. Tu es plutôt thé noir, vert, blanc, oolong, pu-erh ?

Je les aime tous, même si je suis plus attirée par les verts (japonais davantage ou le Long Jing) et les oolongs.
Cependant, je peux passer toute une période à ne boire que du noir (surtout l'hiver). Parfumé ou non d'ailleurs.
Le blanc, je suis moins fan (je n'en ai qu'un, c'est pr dire !).
Le Puerh, par période, plutôt le soir.

 

4. Parle-moi de tes 3 thés préférés ! Et de celui que tu détestes !

Je n'ai pas un thé détesté, mais plutôt un type de thé : les thés au litchi et à la mangue.

Mes préférés ? Ca c'est super dur !

Le Milky Oolong du Mont Ali que j'ai pris chez Wuwei. Celui de Theodor est vraiment bien, celui de Wuwei est encore mieux je trouve !
Le Long Jing. Je n'ai pas approché le thé vert chinois pendant des années étant fan des thés verts japonais. C'est grâce à Martine de Lu Shan que je me suis lancée, et quelle révélation !

Le Tie Guan Yin de chez Lu Shan, une petite merveille ce thé.

Mais j'aime aussi beaucoup les thés verts japonais dans leur ensemble...

5. S’il y a un moment thé dont tu ne peux pas te passer, ce serait lequel ?

Le matin !
Si je veux être réveillée, ça passe par la case thé !

 

6. Thé en vrac ou en sachets ?

En vrac !
Je fais moi-même mes sachets pour emmener au travail.

 

7. Sucre, miel, citron, lait ? Tu pimpes ton thé ou jamais ?

Du sucre dans le thé vert à la menthe (maison).
Du sucre et du lait dans les thés type English Breakfast ou le chaï.
Pour tous les autres : rien rien rien !

 

8. Quel est ton dernier craquage ?

Les objets, ça compte ? Un gaïwan de Louveau via le Forum des Amateurs de Thé.
Un thé ? Des thés, un lot de oolong rares via le Forum des Amateurs de Thé. Parce qu'il n'est pas donné.
Sinon juste un Oolong chez Lu Shan, à prix plus raisonnable, un Mi Lan Xiang Dan Cong, dont je parlerai prochainement.

 

9. Tu nous montres ton accessoire de thé préféré ?

 Pour son côté pratique et utilisé au quotidien depuis 10 ans (eh oui, je l'ai bien amorti vu le coût initial ^_^) :

Pour le côté esthétique :


J'ai bien galéré à trouver ce modèle de tasse et sous-tasses Royal Albert avec des chardons...
Il est venu des Etats-Unis, entier, et sans frais de douane, ouf !
La cuillère, je l'ai prise à Edimbourg en janvier 2015, histoire de compléter le côté kitsch (même si j'avais déjà une cuillère venant du château du Neuswanstein, qui propose plein d'articles très kitsch, c'est mignon).

J'adore les ustansiles type à gonfucha ou les gaïwan, mais j'avoue que le côté kitsch de cet ensemble a une tendance naturelle à me réconforter.

10. Tu bois un thé en ce moment ? Lequel ?

 Glagla, un thé blanc créé par Envouthé et George Cannon (faut écouler les stocks des box Envouthé).
Pas du tout ce que je préfère, mais j'aime pas gâché et il était sur la table dans sa box.

11. Tu as une petite anecdote à nous raconter en rapport avec le thé ?

Au travail, à mon association de jeu de rôle, avec mes amis, je suis THE référence (je ne m'en réclame pas, c'est juste que je suis passionnée et que j'ai engrangée qq connaissances).
Bref, si quelqu'un dans mon entourage veut un conseil sur le thé, c'est vers moi qu'on vient se tourner.

 

12. Une boutique à nous conseiller ?

Lu Shan !

Une des rares boutiques de ma ville, dont la maison-mère est à Grenoble.
C'est une maison extrêmement qualitative, avec des patrons (Denis et Martine) absolument adorables et de très bon conseil. Martine (à Chambéry) connaît bien mes goûts et sait avec brio me conseiller des thés qui font mouche à chaque fois !

Lu Shan Grenoble
12 rue Barnave | 38 000 Grenoble
mardi au samedi 10h-19h
Tél. : 04 76 15 29 50
 
Lu Shan Chambéry
54 rue Croix d'Or | 73 000 Chambéry
mardi au vendredi 10h-12h30 14h-19h
Tél. : 04 79 75 02 36

Pour les non-Grenoblois et Chambériens, vous pouvez aller sur leur très joli site de vente en ligne, ou aller dans un de ces commerçants proposant du thé Lu Shan (moins exhaustif cependant).

Arômes d'une tasse
Epicerie Fine
82 rue des Bains | 14360 Trouville-sur-Mer
Tél. : 02 14 09 28 92
www.aromesdunetasse.fr
 
La Maison d'en Face
Salon de thé - Métiers d'Art
et Cabinet de curiosités
11 chemin des Maréchaux | 26390 Hauterives
Tél. : 04 75 23 76 91
www.lamaisondenface.fr
 
Rose
Boutique de prêt à porter - Thés au détail
et décoration intérieure
5 rue Jules Favre | 37 000 Tours
Tél. : 02 47 64 38 74
 
Le Lys Noir
Boutique de prêt à porter
et Salon de thé
12 bis rue des Clercs | 38 000 Grenoble
Tél. : 09 82 25 66 22
www.lelysnoir.eu
 
Locavore
Epicerie - Thés au détail
1 place Jacqueline Marval | 38 000 Grenoble
Tél. : 06 88 68 74 83
www.epicerie.locavore.fr
 
Leonidas - Calichoc
Boutique Chocolat - Thé
25 rue des Sayes | 38 080 L'Isle d'Abeau
Tél. : 09 72 43 92 42
Facebook
 
Sophie Beauté
Institut de beauté - Thés au détail
19 rue des Écoles | 38 530 Pontcharra
Tél. : 04 76 97 73 23
Google Plus
 
Saveurs des Suds
Epicerie Fine - Thés au détail
14 rue de Paris | 61 100 Flers
Tél. : 02 33 37 49 25
www.saveursdessuds.com
 
La Rivière
Restaurant Gastronomique
Thés grands crus et art du thé culinaire
3 rue des dentelles | 67 000 Strasbourg
Tél. : 03 88 22 09 25
Facebook
 
Le Monde de Sophie
Restaurant
203 Grande Rue | 73 000 Aime
Tél. : 04 79 55 48 31
Facebook
 
Les Morainières
Restaurant gastronomique ** Michelin
Thés purs Chine, Inde et Japon
Route de Marétel | 73 170 Jongieux
Tél. : 04 79 44 09 39
www.les-morainieres.com
 
L'Indochine
Restaurant
22 rue Bonrieux | 73 300 Saint Jean de Maurienne
Tél. : 04 79 55 48 31
www.indochine73.fr
 
Petits Pois en liberty
Café poussette
Place de l'hôtel de Ville | 73 490 La Ravoire
Tél. : 04 79 72 59 13
www.au-bonheur-dune-pause.fr
 
Les Thés de Bernie
Boutique de thé
33 faubourg des Ancêtres | 90 000 Belfort
Tél. : 03 84 21 83 39
www.lesthesdebernie.fr
 
Maison Jean Cocteau
Musée - Salon de thé - Thés au détail
15 rue du Lau | 91 490 Milly-la-Forêt
Tél. : 01 64 98 11 53
www.maisoncocteau.net

Mon Palais
Boutique Chocolat - Thé
65 rue Chaptal | 92 300 Levallois Perret
Tél. : 01 71 01 27 35

 

 Bon je taggue qui ?
Parce qu'une bonne partie de la #TeamTeaAddicts a dû déjà être tagguée...
- Pas que du thé chez Grenadine de "Goûte j'ai testé un truc !", mais je sais qu'on boit abondamment du thé dans son donjon.
- Alain de "Savourer le thé"

- Rachel de "Du thé... et un dragon !"
- Sébastien de "Kardinal"
- Lionel de "Le thé sera chaud"

 

 

 

 

Posté par HecateLomewen à 14:45 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,