Cosmétiques maison, jeu de rôle, métal, cuisine, lecture, culture japonaise, monde des geishas, couture, etc. Et pas de prise de tête si possible ^_^

19 avril 2014

Un envoi surprise de chez Honoris Causa de la part d'Alain

Initialement Alain avait voulu me faire une surprise en m'envoyant du thé de Vert et Bleu, malheureusement il y a eu un couac non résolu avec la boutique (encore un mystère à ce jour).
Je ne pensais pas qu'il voudrait à tout prix réparer cet imprévu en me faisant parvenir un thé vietnamien via Honoris Causa.

Il s'agit de Nha Trang, un thé vert vietnamien.
La maison préconise une infusion de 2 à 3 minutes dans une eau à 80°C-90°C. Personnellement j'ai fait 2 minutes à 80°C et c'était déjà bien assez, au risque de brûler les feuilles à 90°C ou de rendre le thé imbuvable à 3 minutes !

Honoris Causa a joint un échantillon de :

Archiduc, un thé bleu (= oolong) à la rose bulgar et à la pêche de vigne. Temps d'infusion conseillé 3 à 4 minutes dans une eau à 75°C-85°C. Dans le sachet, l'odeur de pêche est bien présente adoucie par une pointe de rose. Comme vous pouvez le voir sur l'image, des petits cubes de pêches confits sont présents, ainsi que des pétales de rose. L'odeur de l'infusion : la pêche est plus discète et la rose est plus développée. Au goût, la pêche domine en restant douce, la rose est peu présente (à mon plus grand bonheur). Ce thé est plutôt agréable. Comme tous les thés de ce type, je pense qu'il a tout à fait sa chance à être mieux apprécié en version glacé.

Khédive d'Egypte un thé vert aux agrumes blancs. Temps d'infusion conseillé 2 minutes à 80°C. Thé original et agréable. Je n'apprécie moins qu'avant les thés parfumés, cependant celui-ci est très rafraîchissant. Il sera sans doute parfait pour du thé glacé cet été.

 

Posté par HecateLomewen à 00:18 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Abonnement ChakaïClub : 2ème envoi (avril 2014).

Nouveau mois d'abonnement, nouvelle thématique !
Pour ce début de (vrai) printemps, place au soleil et aux thés vitaminés avec Hello Sunshine !

Happy Day (thé vert sencha de Chine, baies de Goji, écorces de mandarine, fleurs de mauve, pétales de rose) : les fleurs ne se sentent pas vraiment, les baies de Goji s'allient à la mandarine qu'elles adoucissent. Un thé intéressant !

Ginger rocks (thé vert sencha de Chine, morceaux de gingembre, écorces d'orange, quartiers d'orange) : d'ordinaire je trouve le gingembre trop fort, mais là avec l'orange ça rend le mélange moins piquant, j'ai bien apprécié alors que je n'aime guère les thés au gingembre en général (ou thé au mélange d'épices type chaï avec gingembre très présent).

Retour du marché (thé noir de Ceylan, d'Inde du Sud, de Chine, morceaux de papaye confits, framboises entières, tranches de fraise, carthame) : coup de coeur de la pochette de ce mois-ci ! J'adore la framboise et elle se sent très bien, la fraise est peu présente (je n'aime pas la fraise).

Vitamine Thé (thé noir de Ceylan, d'Inde, de Chine, écorce de mandarine, tranches de kiwi, passiflore, fleurs de souci, quartiers d'orange, racine de livèche) : agréable suprise, une touche agrume pas trop forte, avec la touche originale du kiwi. J'ai bien aimé !

Philtre tonique (maté vert, morceaux d'ananas confits, morceaux de mangue confits, écorces de citron, fleurs de souci) : le maté c'est amer, même infusé pas trop ! J'ai du mal avec le maté vert de base. Là il domine vraiment trop le reste.

Puerh agrumes (thé sombre Puerh, écorces d'orange, morceaux de papaye confits, fleurs de tournesol, quartiers d'orange) : d'abord viennent les agrumes puis en fin de bouche le Puerh. Un thé bi-goût en quelques sorte ! Par contre, toujours pas fan des Puerh parfumés...

Lemon yellow (thé oolong à la citronelle, écornces de citron, quartier de citron) : goût de citron très présent, pas chimique, le oolong est présent aussi. La citronelle ajoute un truc de plus que les thés au citron ordinaires, même réussi comme Le Citron du Palais des Thés.

Ananaspice (rooibos aux morceaux d'ananas confits, piment en poudre, fleurs de souci, fleurs de carthame) : rooibos agréable, même si je ne suis pas une fan du rooibos. Le piment donne un peu de peps en plus, c'est sympa !

Au final, un mois Chakaï agréable, même si je n'aime pas eu de "méga coup de coup" comme le mois dernier avec Hanami et Piazza San Marco, cependant Retour du marché m'a beaucoup séduite !

Posté par HecateLomewen à 00:14 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 avril 2014

Des nouvelles de ma ruche en avril 2014 : un toit pour les abeilles.

Voici quelques informations sur la vie des ruches en général, via Un Toit pour les Abeilles, programme de soutien aux petits apiculteurs français.

" Durant le mois d'avril, l'activité est dense pour l'apiculteur qui entre en pleine "saison apicole", car sur certaines régions, une récolte sera effectuée dès la fin du mois : Il ira alors poser puis retirer ses hausses (partie supérieure de la ruche dans laquelle le miel est récolté).
Les abeilles aussi sont très actives car durant ce mois d’avril la floraison est importante et doit permettre de constituer des réserves : cerisiers, pruniers, pommiers, colza, pissenlits...
Dès la mi-avril et un peu plus tôt dans le sud, on assiste à la naissance des mâles qui iront féconder la reine.
Une reine est fécondée une fois dans sa vie par 10 à 20 bourdons durant les vols nuptiaux. Elle pourra ensuite pondre des œufs pendant 5 à 6 ans si sa longévité le permet.
Les abeilles possèdent des glandes cirières qui leur permettent de produire de la cire et ainsi à bâtir nouveaux rayons. Durant le mois d’avril la colonie se développe de façon importante car la reine a accéléré son rythme de ponte aussi les abeilles cirières sont en pleine activité.
C’est aussi la période durant laquelle l’apiculteur doit surveiller l’essaimage dont nous parlerons plus en détails le mois suivant.
Lorsque les abeilles occupent pratiquement tout l’espace dans la partie principale de la ruche (corps), l’apiculteur agrandit la ruche en ajoutant une hausse. Mettre en place la hausse trop tôt, c’est risquer de refroidir la colonie et ainsi stopper son bon développement car la reine ralentirait sa ponte.
Mettre en place la hausse trop tard, c’est risquer qu’une partie des abeilles ne trouve l’espace trop restreint et quitte la ruche avec la reine (essaimage). L’apiculteur doit donc à cette période suivre de très prêt les évolutions du temps et le développement de ses colonies pour prendre les bonnes décisions."

Comme déjà indiqué dans un précédent post, j'ai choisi de soutenir le rucher de Thierry, jeune apiculteur en Chartreuse.

Posté par HecateLomewen à 00:02 - Environnement - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mars 2014

Crème dessert chocolat-châtaigne au lait de riz-amandes-noisettes

Comme je remange des desserts "lactés" dernièrement, qu'en bio ce n'est pas tout à fait donné, je me suis dit que ce serait intéressant de me lancer, de plus que ça permet de varier les saveurs.
Et même si on mange pas bio, ça permet de créer des goûts qu'on ne trouvera pas à la vente. Vous en avez trouver des D*nette choco-châtaigne vous ? 

IMAG1947

J'ai trouvé quelques recettes de bases chez Maria Chioca de Saines Gourmandes, dont je me suis inspirée pour ma recette.

Pour 8 pots de 100g environ :
- 1L de boisson de riz à l'amande et noisette
- 6 càs de farine de châtaigne
- 3 càs de sirop de malt d'orge
- 100 g de chocolat noir + une càs de cacao maigre non sucré (parce que j'aime le chocolat noir extra noir !)

Mélanger la farine au lait, ajouter le sirop de malt d'orge, porter à ébullition deux ou trois minutes, puis faire fondre le chocolat et le cacao hors du feu, en fouettant bien. Répartir dans des petits pots et laisser prendre au frais.

Tout ça en cinq minutes ! Le plus long c'est d'attendre que cela refroidisse...

Très bon, au bon goût de chocolat noir, des notes de châtaignes bien prononcées, miam !

Découverte de la "maison" Wuwei-Tea

Au cours de mes nombreuses pérégrinations théinées sur le web, j'ai découvert il y a plusieurs mois Wuwei-Tea en faisant des recherches sur le Pu'Erh.
Au vu de la qualité que Stefan (créateur du site) semblait offrir, je l'ai mis dans mes onglets favoris de thé. De plus, il est en Alsace, région d'origine du ménestrel de la maisonnée, il est donc assez facile de s'y rendre à l'occasion (le plus dur c'est de convaincre de venir dans un salon de thé, on est pas tous fan, je comprends bien ça).
Puis j'ai vu des thés japonais passer sur le site, alors là forcément si on me prend par les sentiments... 

J'ai donc contacté Stefan pour obtenir quelques renseignements, il m'a répondu et m'a même proposé d'autres thés qui n'étaient alors pas en ligne. Bref le vendeur/connaisseur à l'écoute, très sympathique et disponible. Encore un bon point pour Wuwei.

Comme le site m'a l'air de base plus spécialisé sur le Pu Erh et un peu le Oolong, je me suis dit que ce serait moche de ne pas en prendre. Du coup, j'ai pris un thé vert japonais de moins, en en ayant déjà un bon paquet chez moi, ce n'est pas non plus le sacrifice du siècle, bien que le choix fut cornélien ! 

Je me suis donc contentée de ne prendre "que" 4 thés.

IMAG1886

IMAG1887

Du Gyokuro Zuikou du printemps 2013 (thé vert japonais d'ombre, testé ici), du Gosi-midori Sencha de l'automne 2013 (thé vert japonais) (testé ici), du Milky Oolong du Mont Ali (Taïwan) (testé ici), du Puerh noir fermenté dans un yuzu de 2005 (testé ici).

L'emballage est sobre, efficace à l'image de Wuwei. Vraiment ravie de ce premier contact avec Wuwei.

PS : j'éditerai ce message au fur et à mesure des tests de chacun de ces thés.

 

Posté par HecateLomewen à 18:42 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Test thé #26 : Gyokuro Zuikou (Uji) de chez Wuwei

Quatrième et dernier thé acheté chez Wuwei que je teste. Vous le trouverez ici.

Il est préconisé de l'infuser 2 mn à 50°C, ça m'a l'air assez bon. Mais il faut peut-être augmenter l'eau à 60°C dès la troisième infusion.

IMAG1960

Odeur feuilles sèches : marines, légumes cuits.

IMAG1961

Odeur feuilles infusées : mollusques cuits type amande de mer/bulots/coques.

IMAG1962

Infusion en tasse : la liqueur assez pâle pour un thé japonais. A la première infusion, un goût confirmé de coques/coquillages cuits, puis asperges vertes qui cède vite sa place à l'épinard (infusion 2 mn)

IMAG1963

Une deuxième infusion plus "fluo", plus caractéristique des thés verts japonais. Le goût très marin laisse plus de place au végétal cuit (infusion 1mn50').

IMAG1964

Troisième infusion

IMAG1966

IMAG1967

Quatrième infusion à 2mn15

J'ai tenté une cinquième infusion à 2mn30' (50°C), sans grande conviction. Sans être mauvais ou sans goût du tout, c'est assez fade.
Une tentative à 3mn avec une eau à 65°C qui s'est avérée plus intéressante que la 5ème, sans être exceptionnelle.
En même temps, Wuwei dit qu'on peut aller jusqu'à 4 infusions. Donc c'est sans surprise que les suivantes soient plus "décevantes". Les thés verts se réinfusent de toute façon moins lontemps que les Oolong et les Puerh...

Un thé très umami, très marin, même moi qui suis habituée à ce type de thé, je fus très surprise de ce goût si prononcé !

Une fois la surprise passée, il est vraiment qualitatif. Il est assez umami et long en bouche.

Il se classe dans mes préférés, cependant je préfère toujours celui de Tamayura goûté grâce à Alain, avec ses notes très marquées de légumes cuits, surtout l'asperge verte.

25 mars 2014

Test thé #25 : Gosyo-midori Sencha de Uji (récolte d'automne 2013) de Wuwei-Tea

Voici la présentation d'un des thés que j'ai commandé chez Wuwei-Tea. C'est le troisième thé que je teste de cette boutique.

Il s'agit d'un Sencha d'automne, un type de thé vert japonais.

IMAG1935

Première infusion, jaune ce qui est peu ordinaire pour un sencha

IMAG1936

Les feuilles sèches

IMAG1937

2ème infusion, un peu plus verte, mais le jaune domine

IMAG1938

Troisème infusion

IMAG1939

Quatrième infusion

IMAG1940

Les feuilles infusées après la quatrième infusion, elles sont bien ouvertes

Stefan de Wuwei-Tea préconise une 1ère infusion à 70°C pendant 1mn30. Puis d'augmenter à 80°C. Personnellement je suis restée à 70°C, je tenterai peut-être les 80°C la prochaine fois.

Ce thé a une attaque un peu piquante comme les épinards frais cuits à la vapeur, puis se développent des parfums d'asperge verte et légèrement de salicorne. Il a un côté presque beurré.
Il m'a fait pensé au Gyokuro de Jugetsudo qu'Alain m'avait envoyé et que j'ai adoré. Il présente cependant moins d'umami, ce qui n'est pas anormal, puisque les saveurs umami sont plus facilement présentes dans les thés d'ombre.

Bref j'ai beaucoup aimé ce thé. Encore un test passé haut la main par maison Wuwei-Tea !

Sans surprise, ce thé de bonne facture supporte 4 infusions bien menées, en allongeant les temps d'infusion.

Posté par HecateLomewen à 17:22 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Echange de thés n°7 avec Lionel

Ce que j'ai envoyé à Lionel :

- thé vert coréen des Jardins de Gaïa
- grand lapsang souchang 
- tuocha vert des Jardins de Gaïa
- orange/chocolat de Terre d'Oc
- Long Jing n°3 de Lu Shan
- Margaret's Hope du Palais des Thés
- Oaks du Palais des Thés
Ce qu'il m'a envoyé à ma demande:
- Fleur de cactus des cafés Delahaut : thé vert sencha à la fleur de Cactus. Euh, comment dire, l'odeur est très spéciale, le goût suit l'odeur. C'est indescriptible je trouve. Je n'ai pas aimé par contre.
-OP Ban Lian : thé vert vietnamien. Un thé très charpenté, on pourrait dire que c'est un l'équivalent d'un Assam pour un thé vert ! Très, trop charpenté pour moi, même avec seulement une minute d'infusion. A réserver au matin pour se réveiller !
- Formose Oolong du Palais des thés : un Oolong de Taïwan. Un bon Oolong. Lionel pense qu'il est plutôt fortement oxydé. Honnêtement, je ne m'y connais pas assez en Oolong pour l'instant pour distinguer un Oolong peu ou fortement oxydé. Quoi qu'il en soit, il est bon, avec un parfum plutôt fleuri et un arrière-fond de caramel. Il est assez "léger", pas agressif même infusé un peu plus longtemps. Je l'ai préparé en Gonfucha avec ma théière Yixing dédiée à ce type de thé. Il supporte de nombreuses infusions bien entendu.
- Korean Daehsan Nokcha de Theodor : excellent thé vert coréen, testé et approuvé par toute la TeamTeaAddicts, et moi-même. Un trait d'union entre thés verts chinois et japonais, bien que celui-ci ait une touche plus japonaise que d'autres "frères" coréens.
Ce que Lionel m'a envoyé en plus :
- 2 mini tuocha du Xishuangeranna : du Puerh agréable. Cependant mon palais a du mal à différencier des éléments entre 2 Puerh de bonne qualité.
- un thé noir de Darjeeling d'après la description des Cafés Delahaut : testé ici.
Merci Lionel !

Posté par HecateLomewen à 16:53 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Echange de thé n°5 avec Alain + thés bonus d'Alain : mes impressions.

Comme Alain m'a fait deux envois de thés, dont un non-échange (merci encore !), je ne ferai pas des tests en bonne et due forme pour tous mais je vous livre au moins mes impressions pour chacun.

Les thés via l'échange :

Zoubrovska de Kusmitea : thé noir à l'herbe de bison. Je connais cet ingrédient dans une marque de vodka. Dans ce thé, ça passe bien, c'est original et assez sympa, on sent vraiment l'odeur et le goût de la fameuse herbe. Je le préfère à son homologue sur thé vert que m'a envoyé Audrey. Tout comme Alain et Audrey, Kusmitea n'est pas dans mon listing de maisons de thé favorites... C'est sympa d'avoir découvert par cet échange, mais je sais que je n'en achèterai sans doute pas.

Chérie Cherry du Comptoir français du thé : thé semi-fermenté à la framboise, bleuet, canneberge, cerise. Une aromatisation pas mauvaise, rien d'exceptionnel non plus à signaler.

Tendre Nougat du Comptoir français du thé : mélange de thés vert et noir nougat et pain azyme. Il doit y avoir du vrai nougat dedans car il y a de petits morceaux blancs et que les feuilles de thé se collent entre elles. Dans le sachet, l'odeur est douce et un peu sucrée. Il est sympa et est plutôt bien parfumé, il me rappelle le roibos "Massepain" à l'amande que j'ai. Du coup ce n'est pas une révélation car pour moi je lui ai trouvé plus un goût d'amande que véritablement de nougat, mais il reste agréable.

Souviens-toi le thé dernier du Chapelier Fou : oolong de Chine à l'orange et mangue. Le Chapelier Fou est une maison de thé que je n'ai pas encore testée. Son univers m'interpelle bien que je ne sois pas très fan du monde de Lewis Caroll. Cependant, l'univers se prête par nature pour un nom de Maison de thé et à des parfums très originaux, avec une british touch, qui ne pourrait que me plaire (au moins de temps en temps). J'ai bien retrouvé le goût de l'orange, moins celui de la mangue ; peut-être est-ce la présence de la mangue qui fait que l'orange n'est pas trop "agressive" comme sur certains thés à l'orange justement. Au moins la mangue ne laisse pas de note écoeurante comme je lui reproche dans d'autres thés que j'ai goûté, ce qui est un bon point. Au final un thé rafraîchissant et agréable pour l'été je pense. Mais pour l'instant il me faudra goûter d'autres thés de cette maison pour en trouver une qui saura réellement me séduire. Cependant je ne suis pas déçue, je suis d'un avis encore neutre face à cette maison, peut-on dire en qq sorte.

Vietnam Dong Ding de Vert Tiges : un thé avec du caractère, un thé vietnamien quoi !

Gyokuro de chez Tamayura : thé testé ici. Une pure merveille, j'ai rien d'autre à dire ! Si vous aimez le thé japonais, l'umami, vous l'adorerez !

Sencha Tsuki de Jugetsudo : testé ici. Un bon sencha comme je les apprécie !

 

Les thés bonus, que m'a très généreusement envoyé Alain pour faire du "déstockage" chez lui :

Juk Woojeon de Jirisan Tea Company : thé vert de Corée du Sud. C'est une maison de thé dont je n'avais jamais entendu parlé. Testé ici. Je l'ai beaucoup aimé, c'est un thé que j'aurais bien commandé, mais ça a l'air d'être compliqué en France maintenant que Vert et Bleu ferme ses portes...

Gayacha de Jirisan Tea Company : thé jaune de Corée du Sud. Testé ici. Les thés jaunes ressemblent pour la plupart aux thés blancs, celui-ci ne dérogent pas à l'habitude. De ce fait, je n'ai pas été conquise, n'étant pas très amatrice de thés blancs ordinairement.

Yin Zhen de Theodor : thé blanc. Testé ici. Il est bon, mais reste que les thés blancs et moi, ce n'est pas l'amour fou...

Lin Yun de Mariage Frères : thé vert. Testé ici. Plutôt charpenté pour un thé chinois, ça change de ceux que j'ai goûté jusqu'à prénsent. Bon si on aime les thés robustes ^_^

Pharaon de Mariage Frères : sencha de Chine aromatisé mangue et ananas. Pas écoeurant pour un thé à la mangue, l'ananas doit couper ce côté-là avec l'acidité. 3 minutes d'infusion, c'est un peu juste, j'essaierai avec ce qu'il me reste de thé avec 4 minutes. Edit : 4 minutes ou même 3mn30, pas plus de goût, âpreté en plus. Un thé fouillis, sans goût distinct à mon sens. De plus, je n'ai pas connaissance que les mangues et ananas aient poussé en Egypte à l'époque pharaonique... Un thé à la figue, à la datte oui, mais pas à la mangue !

Montagne d'Or de Mariage Frères : thé noir au litchi, mangue, pomme et rose. Un thé dont j'appréhendais l'infusion car la rose en thé (voire en cuisine),  je n'aime pas trop. Le litchi en général j'ai vraiment du mal (une consommation de Soho lors d'une soirée durant mon adolescence m'en a vacciné). La mangue peut être écoeurante à mon sens. Le litchi et la rose domine ce thé, qui a le bon goût de ne pas être amer si on respecte les 3 minutes d'infusion. Personnellement, je n'achèterai pas ce thé, qui confirme que le litchi et la rose ne sont pas faits pour moi, surtout en thé. Même froid je ne pense pas que j'y arriverai. Cependant l'aromatisation est pas trop mal équilibrée, si on aime. J'ai une amie qui aime le litchi et la mangue en thé à qui je donnerai le reste de l'échantillon, elle a déjà bénéficié de la moitié de mon Lady Guifrei des Jardins de Gaïa (poire/litchi) après en avoir envoyé à des Addicts et au boulot. Je n'aime pas gâcher et cela sera plus sage de le donner plus que de le laisser s'éventer pour rien ou de le jeter ; j'espère que tu ne t'en vexeras pas Alain !

Java Sunda Puwa de Vert Tiges : thé vert d'Indonésie, de l'Ile de Java. Un thé puissant, très astringeant au début même qu'avec 2 minutes d'infusion (ils disent 2 à 3 minutes pour l'infusion ; 3 minutes les fous ! O_o). Une fois ce côté astringeant passé (un peu long en bouche), il tourne vers le sucré, un peu plus végétal. Testé ici.

Test de thé #24 : Sencha Tsuki de Jugetsudo.

J'ai goûté ce test il y a quelques semaines, de par ce biais, je ne suis plus à même de vous faire le détail des flaveurs de ce thé, du moins avec "précision".

Je peux tout de même vous livrer quelques informations, ressentis et photos.

Ce thé me vient d'un échange avec Alain de Savourer le Thé, que je remercie beaucoup.

C'est une thé de la région de Shizuocha, au Japon. Il s'agit d'un thé vert japonais de la famille des sencha.

IMAG1889

IMAG1890

IMAG1891

IMAG1892

IMAG1897

Ce dont je me souviens, c'est que c'est un bon sencha, avec une saveur de légumes cuits, comme j'aime !

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur ce thé ici.

 

Posté par HecateLomewen à 16:24 - Le thé sous tous ses parfums - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Fin »